Massage Thaï à l'huile

Nuad Naman

Histoire

La création du massage thaïlandais remonte à l’Inde antique, il y a plus de 2,500 ans. Elle est attribuée à Jivaka Khumar Baccha, contemporain de Bouddha et célèbre médecin de la tradition ayurvédique. Il est considéré, encore aujourd’hui en Thaïlande, comme le « Père de la médecine ». Chaque jour, on célèbre sa mémoire en psalmodiant un texte en pali « Om Namo Jivaka » (Jivaka, symbole de l’unité cosmique).

Le massage thaïlandais traditionnel, appelé Nuad en langue thaïe, est le reflet d’une longue histoire de thérapie de santé. Il est vrai que se faire masser est un véritable art de vivre thaïlandais et cela depuis des siècles. C’est pourquoi les thaïlandais ont conscience de l’importance de leur corps et il est courant de se faire masser entre une et deux fois par semaine. De plus, ils savent que détendre les muscles permet non seulement l’apaisement du corps, mais aussi celui du cœur et de l’esprit.

Même si beaucoup pratique le massage traditionnel Thaï au sol, il existe aussi une technique très prisée : le Thaï à l’huile appelé « Nuad Naman ».

Déroulé du massage

Aux confluents des cultures de l’Ayurveda (Inde) et de la tradition Thaï, ce massage appelé Nuad Naman associe l’utilisation d’huiles aux mouvements lissants et techniques d’acupression caractéristiques du massage Thaï sur les méridiens (lignes d’énergie appelées « Sen »).

Très puissant, il s’adresse aux personnes qui souhaitent lâcher prise émotionnellement et souhaitent une décontraction musculaire profonde.

Le massage se pratique sur une table de massage avec de l’huile.

 

Les bienfaits  

Dénoue les tensions musculaires

• Rééquilibre la circulation des flux énergétiques

• Apaise le mental

l• Régule le sommeil

• Aide au lâcher-prise

Les massages en général sont contre-indiqués en cas d’inflammations de la peau, de troubles dermatologiques, de tuméfaction, d’ecchymoses, de déchirures et de fractures. 

En cas de maladies graves, les massages ne sont pas toujours recommandés. Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant pour obtenir son approbation.

Il est également déconseillé de faire un massage suite à une intervention chirurgicale récente (moins de trois mois) ou lorsque le corps contient trop de toxines.  Les massages sont contre-indiqués aux personnes fiévreuses ou souffrant de problèmes cardiaques.

© 2020 ParenthèZen / Massages à Millau

06.86.94.22.20

parenthezen@gmail.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now